Mamadou Diarrassouba candidat du RPM à la présidence de l'Assemblée nationale
/

Perchoir : Diarrassouba désigné candidat du RPM

2 mins de lecture

Mamadou Diarrassouba, député élu à Dioila, a été choisi, ce vendredi, candidat du parti Rassemblement pour le Mali (RPM) à la présidence de l’Assemblée nationale. C’était à l’issue d’une élection interne organisée par la direction du parti.

A défaut du consensus, le bureau politique national du Rassemblement pour le Mali (RPM) a eu recours au vote pour le choix de son candidat pour la présidence de l’Assemblée nationale pour départager les six candidats en lice. Il s’agit de Issaka Sidibé, président sortant, Moussa Timbiné, Mamadou Diarrassouba, Baber Gano, Abdoulaye Coulibaly, Abderahmane Niang.

Après plus de 24 heures de conciliabule entre ces différents candidats, les lignes n’ont pas bougé. Aucun des six candidats ne voulait faire de compromis. Le BNP-RPM était alors contraint de procéder au vote.

« C’est sur instruction d’IBK que Bokary Tréta a mis en place une commission qui a rencontré les six candidats. Ces rencontres ont commencé le jeudi dernier et se sont poursuivies ce vendredi. L’objectif de celles-ci était d’avoir un consensus autour d’un candidat pour éviter une nouvelle division au sein du RPM », indique au Lejalon un membre du bureau national des jeunes du parti.

Ces rencontres n’ont rien servi, s’indigne-t-il. « Comme personne ne veut renoncer. Alors la commission a décidé d’aller au vote. On ne devrait pas en arriver là. C’est vraiment dommage pour le RPM », regrette-t-il.

Ainsi, après avoir constaté l’échec des pourparlers, la commission mise a convié les membres du BNP à l’élection d’un candidat, raconte notre source. C’est à l’issue de cette rencontre élective que Mamadou Diarrassouba a été désigné candidat du RPM au perchoir. Il a obtenu 35 voix sur 49 votants, suivi de Baber Gano avec six voix.

Par ailleurs, notre interlocuteur précise que les autres candidats : Issaka Sidibé, Moussa Timbiné, Abdoulaye Coulibaly, Abderahmane Niang ont claqué la porte.  

Ce lundi 11 mai, la 6e législature procédera à sa session inaugurale avec à l’ordre du jour l’élection du président de l’Assemblée nationale.

Maliki Diallo

Diplômé de l'École supérieure de journalisme de Lille et de l'Université de Lille, Maliki Diallo est journaliste depuis 2012 au sein du Groupe Renouveau. Il est correspondant de TV5 Monde au Mali et collabore avec RFI au compte de l'émission Alors on dit quoi. Journaliste polyvalent, plusieurs de ses productions ont été récompensées au Mali et ailleurs. Le 13 novembre 2021, il a remporté le prestigieux Prix africain du journalisme d'investigation Norbert Zongo dans la catégorie télévision. Le 29 décembre 2018, il est sacré 2e lauréat Prix national du journalisme sensible au genre. Une année plus tard, 29 novembre 2019, Maliki a été distingué à Ouagadougou au Burkina, 1er au prix de la Prévention de l'extrémisme violent au Sahel et dans le bassin du lac Tchad avec une enquête sur l'esclavage. Le natif de Zanzoni dans le cercle de Koutiala au remporté deux fois le Prix Mali Média Awards catégorie télévision en 2020 et presse en ligne en 2021.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.