Des anciennes images utilisées pour illustrer les violences entre Israël et Palestine.

conflit israélo-palestinien : attention à ces anciennes images

3 mins de lecture

Depuis 9 mai dernier, des images sorties de leur contexte sont utilisées par des internautes pour évoquer l’actuelle crise qui prévaut entre l’Israël et la Palestine. Nous avons vérifié quelques unes d’entre elles pour vous.

La communauté internationale s’indigne depuis quelques semaines face à l’escalade de la violence entre l’Israël et la Palestine. En « réponse » aux tirs de roquettes depuis la Bande de Gaza, l’Etat hébreu bombarde le Hamas depuis le 17 avril 2021. Près de 200 palestiniens parmi lesquels de nombreux enfants ont déjà trouvé la mort.

Sur l’internet, les soutiens se multiplient en faveur de la population de Palestine. Mais certains utilisateurs des réseaux sociaux, dont des Maliens, s’émeuvent avec des anciennes images. C’est le cas de celui-ci qui a utilisé trois photos dont deux sont vieilles d’au moins sept ans et le 3e n’a même pas de rapport avec la Palestine. Son post a été partagé plus d’une vingtaines de fois en quelques heures et suscite de nombreuses réactions.

Capture d’écran da la publication sur Facebook.

Pour vérifier ces photos, nous avons utilisé la technique de recherche inversée avec Google images.

Il résulte que la première image, qui montre une scène de bombement en cours, date de juillet 2014. Selon le journal L’Humanité, il s’agit de bombardements israéliens sur la ville de Gaza, le 29 juillet 2014. Le média français, qui a utilisé la photo le 1er août 2014, confirme en légende qu’elle a été prise par Ashraf Amra de l’Agence France presse (AFP). Plusieurs autres médias ont publié la même photo à la même période.

Si la première image est de Palestine, mais détournée de son contexte, la photo de l’adolescent, qui tient dans ses bras un enfant, n’a pas de rapport avec la Palestine. En tout cas, Google images nous renvoie vers des médias qui l’ont publié en 2015. Selon L’Express, la photo a été prise dans le quartier d’al-Kalaseh, à Alep, en Syrie, après une attaque aux barils d’explosifs, le 29 avril 2015.

La troisième photo, qui montre un enfant en pleur dans la rue est bien une photo prise en Palestine, mais également détournée de son contexte puisqu’elle date de 2014, selon ce blog.

Les trois photos ont été utilisées par cet autre internaute malien qui soutient : « Il n’y avait pas ça sous Trump. Je me trompe rarement dans mon combat politique. #Palestine ».

Capture d’écran d’une autre publication avec les mêmes photos

Cette image choquante ci-dessous est aussi utilisée par de nombreux sites internet maliens. Elle date aussi de 2014, selon ce site internet.

Maliki Diallo

Diplômé de l'École supérieure de journalisme de Lille et de l'Université de Lille, Maliki Diallo est journaliste depuis 2012 au sein du Groupe Renouveau. Il a travaillé notamment pour le quotidien l'Indicateur du Renouveau, Renouveau TV et le site aumali.net. Plusieurs de ses productions ont été récompensées au Mali et ailleurs. Le 29 décembre 2018, il a remporté le 2e prix national du journalisme sensible au genre avec un article sur l'excision : https://bit.ly/3oxxoPB. Le 29 novembre 2019, il a remporté à Ouagadougou au Burkina, le 1er prix de la Prévention de l'extrémisme violent au Sahel et dans le bassin du lac Tchad avec une enquête sur l'esclavage : https://bit.ly/3ougktI. Le 28 août 2020, il a soulevé le Prix Mali Média Awards catégorie télévision avec une enquête sur les conditions d'abattage : https://bit.ly/3yof5AK.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.