Des autorités régionales de San constatent les dégâts matériels à la gendarmerie. © Noumballa Balla Camara, journaliste basé à San.

Attaque à San : Le bilan de douze morts est faux

2 mins de lecture

La brigade territoriale de la gendarmerie de San a été attaquée nuitamment le mardi 2 mars 2021. Plusieurs internautes affirment la mort de douze personnes. Faux!

La psychose règne encore à San. La gendarmerie de la ville a fait l’objet d’une attaque mardi dans la soirée par des hommes armés non identifiés. Bien avant la fin des opérations, des internautes ont donné le bilan provisoire de l’attaque. Plusieurs d’entre eux soutiennent la mort de douze personnes.

« Ces publications sont fausses », a déclaré le colonel Ousmane Sangaré, gouverneur de la région de San, joint par lejalon.com. Selon le chef de l’exécutif régional, il y a trois blessés. « L’un d’entre eux est adjudant-chef de la gendarmerie », précise notre source. Grièvement blessé, explique-t-il, il a été évacué d’urgence à l’hôpital de Ségou où il a subi une opération chirurgicale.  » Les deux autres victimes sont des femmes. La première a entendu les coups de feu et s’est mise à courir. Elle est tombée malheureusement et a eu une fracture au niveau de la hanche. Elle est en train d’être évacuée vers l’hôpital de Kati. L’autre femme a reçu un projectile en plein visage. Elle va mieux en ce moment », a détaillé le colonel Sangaré.

Joint par nos confrères de Mikado FM, le maire de la ville a également démenti les rumeurs relatives à la mort de douze personnes.

Maliki Diallo

Diplômé de l'École supérieure de journalisme de Lille et de l'Université de Lille, Maliki Diallo est journaliste depuis 2012 au sein du Groupe Renouveau. Il a travaillé notamment pour le quotidien l'Indicateur du Renouveau, Renouveau TV et le site aumali.net. Plusieurs de ses productions ont été récompensées au Mali et ailleurs. Le 29 décembre 2018, il a remporté le 2e prix national du journalisme sensible au genre avec un article sur l'excision : https://bit.ly/3oxxoPB. Le 29 novembre 2019, il a remporté à Ouagadougou au Burkina, le 1er prix de la Prévention de l'extrémisme violent au Sahel et dans le bassin du lac Tchad avec une enquête sur l'esclavage : https://bit.ly/3ougktI. Le 28 août 2020, il a soulevé le Prix Mali Média Awards catégorie télévision avec une enquête sur les conditions d'abattage : https://bit.ly/3yof5AK.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.