/

Assimi Goïta : « Laissons nos différends de côté pour refonder le Mali »

1 min de lecture

Les concertations nationales sur la gestion de la transition ont démarré ce jeudi 10 septembre à Bamako sous la présidence du colonel Assimi Goïta, président du Comité national pour le salut du peuple (CNSP). Pour lui, ces assises permettront de poser les jalons de la refondation du Mali.

Maliki Diallo

Diplômé de l'École supérieure de journalisme de Lille et de l'Université de Lille, Maliki Diallo est journaliste depuis 2012 au sein du Groupe Renouveau. Il a travaillé notamment pour le quotidien l'Indicateur du Renouveau, Renouveau TV et le site aumali.net. Âgé de 29 ans, il a remporté, le 29 décembre 2018, le 2e prix du journalisme sensible au genre et, le 29 novembre 2019, le 1er prix de la prévention de l'extrémisme violent au Sahel et dans le bassin du lac Tchad à Ouagadougou.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.