Kolondièba : Les populations mobilisées derrière les institutions de la République

4 mins de lecture

Après leur brillante élection lors des législatives, Sidiki N’fa Konaté et son colistier étaient ce samedi à Kolondièba, où ils sont allés remercier leurs électeurs pour la confiance placée en eux et recueillir leur point de vue sur la situation sociopolitique qui prévaut actuellement dans le pays.

Lors de ces législatives, les populations du cercle ont tourné la page Sadi en élisant l’ancien Directeur général de l’Ortm, Sidiki N’fa Konaté, et Daouda Moussa Koné. Après l’installation de la 6ème législature, ces deux élus se sont, ce week-end, rendus dans leur circonscription électorale pour remercier les électeurs pour la confiance placée en eux. Après les avoir remercié, ils leur ont rendu compte des activités menées depuis le début de  la législature. La situation sociopolitique qui prévaut ces derniers temps a été abordée. De même que la dissolution de l’Assemblée nationale que certains proposent pour apaiser le climat sociopolitique. Les députés ont également profité de l’occasion pour sensibiliser les populations sur les mesures barrières contre la Covid-19 dont le nombre de cas progresse tous les jours dans notre pays.

Sidiki N’fa et son colistier se sont dits plus que jamais déterminés à porter les aspirations de leurs électeurs à l’hémicycle. Les populations ont exprimé leur soutien aux institutions de la République. Elles se sont opposées à toute  idée de dissolution de l’institution parlementaire. Mieux, elles ont déclaré qu’il est temps d’arrêter qu’une poignée de personnes se lèvent à Bamako pour imposer leur volonté à l’ensemble des Maliens. Depuis longtemps, les populations de Kolondièba cherchaient à être valablement représentées à l’Assemblée nationale. Maintenant qu’elles ont eu les députés de leur choix, elles promettent de ne permettre aucunement que l’espoir qu’a suscité leur élection soit brisé. C’est pourquoi, elles se disent même prêtes à venir marcher à Bamako pour exprimer leur sentiment.  Au cours de la campagne, Sidiki N’fa et son colistier avaient promis que les Maliens allaient désormais entendre parler de Kolondièba à l’hémicycle et dans la construction du pays. Et depuis le début de la 6ème législature, ces deux députés ont déjà fait parler de leur circonscription électorale au cours des débats avec des propositions pertinentes sur les différents sujets discutés au sein du parlement. Loin du tohubohu de Bamako, ils sont allés ce samedi à la rencontre de leur base à Kolondièba pour demander leur point de vue sur l’actualité sociopolitique. Mais aussi pour les informer de ce qui a déjà été fait à l’Assemblée nationale. Ce à quoi ces populations n’avaient pas droit pendant plus de 10 ans. C’est d’ailleurs ce que chaque député devrait faire au niveau de sa circonscription électorale pour être en phase avec ses électeurs et pour que les points de vue de leurs mandants soient pris en compte sur toutes les questions touchant la vie de la nation.

Lassina Niangaly

Major de la 3ème Promotion de la Formation en Alternance de l'Ecole supérieure de journalisme de Lille à Bamako en 2018, Lassina NIANGALY, 33 ans, est journaliste depuis août 2012. Il est titulaire d'une maîtrise en Histoire-Archéologie et d'un Bac+5 en Histoire et Géographie. A la base professeur d'enseignement secondaire.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.