ASSEMBLÉE NATIONALE DU MALI
/

Mali : quarante-une femmes élues à l’Assemblée nationale

1 min de lecture

Vingt-huit circonscriptions électorales ont élu au moins une femme aux législatives de 2020 au Mali. Les femmes occupent 41 des 147 sièges, soit 27,89% . Une première dans l’histoire du Mali.

Voir en plein écran

C’est inédit au Mali. Le nombre de femmes élues à l’Assemblée nationale passe de moins de 14 à la 5e législature à 41 à la 6e législature qui entre en vigueur le 11 mai prochain. Ce chiffre est la conséquence directe de la loi 052 du 18 décembre 2015 qui réserve un quota de 30 % aux femmes dans les postes nominatifs et électifs.

« Les listes de candidature d’au moins trois personnes présentées par les partis politiques, les groupements de partis politiques ou groupements de candidats indépendants ne sont recevables que si elles présentent plus de 70 % de femmes ou d’hommes », stipule l’article 160 du code électoral. 24 circonscriptions électorales étaient concernés par ce dispositif mais 28 ont élu des députées au sortir des législatives de 2020 dont les résultats définitifs ont été proclamés ce jeudi 30 avril. Lejalon.com propose ici le tableau des 28 circonscriptions et le nombre de femme élue.

BN : Nous avons actualisé l’article parce qu’on avait confirmé 40 élues. Lejalon avait assimilé Sadio, une élue à Kati à un homme.

Maliki Diallo

Diplômé de l'École supérieure de journalisme de Lille et de l'Université de Lille, Maliki Diallo est journaliste depuis 2012 au sein du Groupe Renouveau. Il est correspondant de TV5 Monde au Mali et collabore avec RFI au compte de l'émission Alors on dit quoi. Journaliste polyvalent, plusieurs de ses productions ont été récompensées au Mali et ailleurs. Le 13 novembre 2021, il a remporté le prestigieux Prix africain du journalisme d'investigation Norbert Zongo dans la catégorie télévision. Le 29 décembre 2018, il est sacré 2e lauréat Prix national du journalisme sensible au genre. Une année plus tard, 29 novembre 2019, Maliki a été distingué à Ouagadougou au Burkina, 1er au prix de la Prévention de l'extrémisme violent au Sahel et dans le bassin du lac Tchad avec une enquête sur l'esclavage. Le natif de Zanzoni dans le cercle de Koutiala au remporté deux fois le Prix Mali Média Awards catégorie télévision en 2020 et presse en ligne en 2021.

1 Comment

Répondre à visit here Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.