Madame Kéita Oumou Tounkara, candidate aux législatives, victime de braquage sur la route de Nara. © Facebook.
/

Nara : la candidate de l’URD braquée

2 mins de lecture

Oumou Tounkara, candidate de l’Union pour la République et la démocratie (URD) aux législatives du 29 mars à Nara, a été victime de braquage, le mardi 10 mars 2020, alors qu’elle se rendait dans sa circonscription électorale pour battre campagne. Son véhicule et tout ce qu’elle avait comme biens ont été emportés par les malfrats.

« Nous avons été surpris par une attaque juste à l’entrée du village Kalouba », a indiqué à votre site lejalon.com, Mohamed K Dembélé, membre de la délégation. Il était 17 heures, ce mardi lorsque quatre bandits armés, sans cagoules, ont forcé le véhicule de la candidate de l’URD à s’arrêter à 50 km de Nara, sa destination finale. Elle s’y rendait pour la campagne électorale ouverte le 8 mars. « Ils ont tiré vers nous, heureusement personne n’a été touchée », raconte M. Dembélé, une des victimes.

 »La candidate devrait avoir des millions sur elle »

Les bandits armés ont dépouillé la candidate et ses cinq accompagnateurs de tous leurs biens. « Ils nous ont arrachés nos téléphones, notre argent. Je n’ai pas une idée sur la somme totale, mais la candidate devrait avoir des millions sur elle. Ils sont partis avec tout et le véhicule aussi », confirme Mohamed K Dembélé. Selon lui, la candidate se porte bien au plan physique et morale. Et elle est déterminée à poursuivre sa campagne.

« Elle est plus que jamais engagée à aller jusqu’au bout », a déclaré M. Dembélé.

La sécurité est l’un des enjeux majeurs de ce scrutin. Voilà, un premier incident qui fait peur.

Maliki Diallo

Diplômé de l'École supérieure de journalisme de Lille et de l'Université de Lille, Maliki Diallo est journaliste depuis 2012 au sein du Groupe Renouveau. Il est correspondant de TV5 Monde au Mali et collabore avec RFI au compte de l'émission Alors on dit quoi. Journaliste polyvalent, plusieurs de ses productions ont été récompensées au Mali et ailleurs. Le 13 novembre 2021, il a remporté le prestigieux Prix africain du journalisme d'investigation Norbert Zongo dans la catégorie télévision. Le 29 décembre 2018, il est sacré 2e lauréat Prix national du journalisme sensible au genre. Une année plus tard, 29 novembre 2019, Maliki a été distingué à Ouagadougou au Burkina, 1er au prix de la Prévention de l'extrémisme violent au Sahel et dans le bassin du lac Tchad avec une enquête sur l'esclavage. Le natif de Zanzoni dans le cercle de Koutiala au remporté deux fois le Prix Mali Média Awards catégorie télévision en 2020 et presse en ligne en 2021.

1 Comment

  1. Thanks a bunch for sharing this with all people you really know what you’re talking approximately! Bookmarked. Kindly additionally visit my site =). We could have a link alternate contract between us|

Répondre à send message Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.