Fake news : Non, la CAF n’a encore effectué le tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2023

2 mins de lecture

Un faux tirage des éliminatoires de Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023 a été largement partagée ses derniers jours sur certains réseaux sociaux. Ce tirage repris par plusieurs pages maliennes sur Facebook montre différents groupes présentés comme ceux des matches qualificatifs pour la prochaine CAN. 

Il donne comme prochains adversaires des Aigles du Mali, la Namibie, la Guinée Bissau et le Niger. « Eliminatoires CAN Côte d’ivoire 2023, le Mali dans le groupe H avec : Namibie, Guinée Bissau, Niger », peut-on lire sur page suivie par plus de 104. 000 personnes.

« #football : CAN2023 Tirage au sort des Éliminatoires sont désormais connu. Les Aigles sont logés dans la poule H.

-MALI -NAMIBIE -GUINÉE BISSAU -NIGER

Bonne chance aux Aigles », commente une autre page Facebook avec plusieurs centaines d’abonnés.  

Ce tirage n’est pas officiel et ne vient pas de Confédération africaine de football (CAF). Les tirages officiels de la CAF sont diffusés et publiés sur les plateformes de l’instance dirigeante du football africain.

Dans un communiqué publié ce vendredi 08 avril sur son site, la CAF a informé le tirage au sort des phases de poules des éliminatoires de la CAN 2023 est prévu le mardi 19 avril 2022 à 17h30 GMT. Le coup d’envoi de la phase de groupes des éliminatoires à laquelle prendra part 46 nations est prévu en juin prochain.

Selon la CAF, les équipes seront réparties en 12 groupes de quatre (4) équipes et les deux premiers de chaque poule se qualifient pour le tournoi final en Côte d’Ivoire.

Mohamed Touré

Maliki Diallo

Diplômé de l'École supérieure de journalisme de Lille et de l'Université de Lille, Maliki Diallo est journaliste depuis 2012 au sein du Groupe Renouveau. Il est correspondant de TV5 Monde au Mali et collabore avec RFI au compte de l'émission Alors on dit quoi. Journaliste polyvalent, plusieurs de ses productions ont été récompensées au Mali et ailleurs. Le 13 novembre 2021, il a remporté le prestigieux Prix africain du journalisme d'investigation Norbert Zongo dans la catégorie télévision. Le 29 décembre 2018, il est sacré 2e lauréat Prix national du journalisme sensible au genre. Une année plus tard, 29 novembre 2019, Maliki a été distingué à Ouagadougou au Burkina, 1er au prix de la Prévention de l'extrémisme violent au Sahel et dans le bassin du lac Tchad avec une enquête sur l'esclavage. Le natif de Zanzoni dans le cercle de Koutiala au remporté deux fois le Prix Mali Média Awards catégorie télévision en 2020 et presse en ligne en 2021.