CANAM : Mise en œuvre du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU)

2 mins de lecture

Les facilitateurs au niveau national chargés d’animer les rencontres sont à Ségou pour expliquer davantage le régime.

Ce jeudi 07 avril 2022, la salle de réunion de la Direction Régionale du Développement Social et de l’Economie Solidaire, a abrité la cérémonie d’ouverture de l’atelier de lancement de la campagne d’information et de sensibilisation sur le RAMU.
C’était sous la présidence du représentant du gouverneur de la région de Ségou, Monsieur Abdramane Dembélé, Conseiller aux affaires administratives et juridiques et du maire de la commune urbaine de Ségou, Monsieur Nouhoum Diarra.

Cet atelier qui s’étendra sur 02 jours a pour objectif d’assurer une large diffusion du RAMU afin que toutes les parties prenantes soient impliquées dans le processus de mise en place de cette réforme de l’assurance maladie dans le cadre de la protection sociale.

Prennent part à cette activité, les représentants des services techniques de la région, les représentants de la société civile, les représentants des organisations syndicales de la région, les organisations faîtières artisanales et agricoles, les représentants des collectivités territoriales, les chefs de bureaux régionaux, les directeurs régionaux de la CMSS, de l’INPS, de la santé, du Développement Social et de l’économie Solidaire et de l’antenne régionale de l’UNTM.

A l’issue de l’atelier les participants seront informés sur l’état de mise en œuvre du processus d’instauration de l’assurance maladie universelle et des recommandations pertinentes seront formulées pour l’opérationnalisation de l’assurance maladie universelle.

Maliki Diallo

Diplômé de l'École supérieure de journalisme de Lille et de l'Université de Lille, Maliki Diallo est journaliste depuis 2012 au sein du Groupe Renouveau. Il est correspondant de TV5 Monde au Mali et collabore avec RFI au compte de l'émission Alors on dit quoi. Journaliste polyvalent, plusieurs de ses productions ont été récompensées au Mali et ailleurs. Le 13 novembre 2021, il a remporté le prestigieux Prix africain du journalisme d'investigation Norbert Zongo dans la catégorie télévision. Le 29 décembre 2018, il est sacré 2e lauréat Prix national du journalisme sensible au genre. Une année plus tard, 29 novembre 2019, Maliki a été distingué à Ouagadougou au Burkina, 1er au prix de la Prévention de l'extrémisme violent au Sahel et dans le bassin du lac Tchad avec une enquête sur l'esclavage. Le natif de Zanzoni dans le cercle de Koutiala au remporté deux fois le Prix Mali Média Awards catégorie télévision en 2020 et presse en ligne en 2021.